Infiniti Q50 AWD Limited 2015 , la berline sportive à l Guide Auto

Samedi 19 sept 2015

Le Guide de l’auto

Le Guide de l’auto – Tout sur l’automobile depuis 50 ans

Zone V.I.P.
50ème du Guide
Super Auto Show

Navigation

Actualité

Essais et dossiers

Meilleurs achats

Archives du Guide

Véhicules à vendre

Trouver un véhicule

 Boutique le Guide de l’auto

The Car Guide (english)

Le Guide de l’auto » Essais et dossiers » Essais » Infiniti Q50 AWD Limited 2015 : la berline sportive à l’ère PlayStation

Essais

Infiniti Q50 AWD Limited 2015 : la berline sportive à l’ère PlayStation

Par
Marc-André Gauthier

17 août 2015

Suggérer à un ami

Imprimer

RSS

Photo: Marc-André Gauthier

«
»

À lire sur le sujet

Guide de l’auto 2014

Infiniti Q50 2014: Repartir sur de nouvelles bases

Guide de l’auto 2015

Infiniti Q50 2015: Un pas en avant, un pas en arrière

Les berlines de luxe compactes sont le pain et le beurre des constructeurs automobiles. Tout le monde rêve de conduire une Mercedes Classe S, et acheter une Classe C à 50 000 $ nous permet de nous rapprocher de ce rêve.
Les voitures appartenant à cette catégorie sont de plus en plus vendues comme étant « dynamiques ». On nous vante les performances de l’une, la tenue de route de l’autre, etc.
À ce chapitre, BMW, avec sa Série 3, est souvent cité en exemple. Après tout, c’est toujours la Série 3 que les constructeurs visent en dessinant leurs véhicules. D’ailleurs, lorsque Cadillac a lancé l’ATS, la marque a bien pris le temps de dire qu’elle a étudié la Série 3 en détail pour être certaine d’offrir un meilleur produit en tout point.
Les manufacturiers japonais offrent trois luxueuses voitures : la Lexus IS, l’Acura TLX, et finalement l’Infiniti Q50, dont il est ici question. Continuité de la défunte G37, comment la Q50 arrive-t-elle à se frayer un chemin au travers de ce marché des plus compétitifs?
Un seul moteur, pour les dominer tousAllant contre la tendance actuelle qui vise à offrir plusieurs moteurs pour un même modèle de cette catégorie — bien souvent un quatre cylindres turbo et un V6 –, Infiniti ne s’est pas cassé la tête. Toutes les Infiniti Q50, peu importe la version pour laquelle vous optez, viennent avec le V6 de 3,7 litres qui équipe aussi d’autres modèles comme la 370Z.
Il développe 328 chevaux à 7 000 tr/min, une puissance qui place la Q50 dans la compétition.
Accouplé à une transmission automatique à 7 rapports, on ne peut accuser cet ensemble d’être paresseux. Le moteur fournit amplement de puissance pour faire passer de bons moments au conducteur, et la transmission répond aussi bien que celles installées dans les voitures allemandes.
Léger bémol, le 0-100 km/h, dans le vrai monde, déçoit. On pourrait s’attendre à mieux, mais comme les reprises sont intéressantes, ça compense.
Il y a de plus en plus de rumeurs concernant un petit moulin turbocompressé arrivant en Amérique du Nord pour alimenter la Q50. D’ici là, le V6 de 3,7 est un excellent moteur, qui conviendra à tous.
Même du côté de la consommation d’essence, ce V6 fait bonne figure. Si, en ville, il fait près de 12 l/100 km, sur l’autoroute, sa consommation descend sous les 8 l/100 km.
Une expérience digne d’une PlayStationLa direction de la Q50 est 100 % électronique, c’est-à-dire qu’aucune colonne ne relie le volant à la crémaillère. Lorsque vous tournez le volant, des capteurs enregistrent le mouvement, et le transmettent électroniquement à la crémaillère.
Selon les ingénieurs de Nissan, ce type de direction constitue l’avenir, tout simplement parce qu’il répond plus rapidement qu’une colonne de direction qui doit transmettre son mouvement par la torsion des particules de métal qui la compose.
Dans les faits, cette affirmation est tout à fait vraie. L’ennui, c’est que le volant ne communique plus du tout avec le conducteur. Il est possible de placer la voiture en mode Sport, qui le raidit pas mal. Néanmoins, l’information renvoyée est artificielle. Mais bon, il s’agit d’une technologie relativement récente, qui saura s’améliorer avec les années.
Le reste du comportement de l’auto n’a rien à envier aux autres. La tenue de route est remarquable, et le système quatre roues motrices comprend très bien ce qu’on lui demande. Par exemple, en tournant à pic, on sent les roues de l’extérieur s’activer.
Cependant, la direction électronique donne tout de même à cette superbe tenue de route une impression un peu artificielle, du genre que l’on aurait au volant d’un simulateur de course dernier cri.
Pour ceux qui recherchent des performances plus ressenties, il existe une version Sport de la voiture, qui inclut des freins plus agressifs, et une suspension plus ferme.
Outre le sportLes gens qui achètent une berline sport de luxe ne recherchent pas nécessairement une Lamborghini à quatre portes.
Voyez-vous, on vante sans cesse les qualités sportives des voitures de cette catégorie, mais l’on oublie souvent qu’elles sont censées être confortables, silencieuses et civilisées.
De ce côté, encore une fois, l’Infiniti Q50 fait bien. En outre, les sièges sont confortables, l’interface multimédia se comprend facilement, et la qualité d’insonorisation de l’habitacle est fort correcte.
En conclusion, la Q50 demeure un choix attrayant dans cette catégorie, comme l’était la G37 avant elle. Ce n’est peut-être pas le véhicule le plus agréable à conduire ni celui ayant le plus de personnalité, mais l’ensemble plaît. L’auto a un beau style, et les matériaux utilisés à l’intérieur illustrent une qualité recherchée à l’assemblage.
Avec l’arrivée prochaine d’une nouvelle motorisation turbo, la Q50 concurrencera encore plus directement les berlines de luxe allemandes. Le combat risque d’être intéressant, mais il sera difficile.
Consulter la galerie de photos

«
»

Fiche d’évaluation

Modèle à l’essai
Infiniti Q50 2015

Version à l’essai

Berline

Fourchette de prix
37 500 à 56 450 $

Prix du modèle à l’essai
37 500 $

Garantie de base
4 ans / 100 000 km

Garantie du groupe motopropulseur
6 ans / 110 000 km

Consommation (ville/autoroute/observée)

11.8 /
7.8 /
10.5 l/100km

Options
n.d.

Concurrents
Acura TLX, Audi A4, BMW Série 3, Cadillac ATS, Hyundai Genesis, Lexus IS, Lincoln MKZ, Mercedes-Benz Classe C, Volvo S60

Points forts

Belle qualité de finition
Moteur 3,7 relativement économique
Tenue de route impeccable
Système quatre roues motrices bien

Points faibles

Direction électronique qui ne communique pas
Les sièges manquent de support
0-100 km/h décevant
Système de sécurité intrusif et sec

Fiche d’appréciation

Consommation

4.0/5

Pour un V6 de forte taille (3,7l), la Q50 consomme peu.

Confort

3.5/5

Voiture douce sur l’autoroute, mais les sièges manquent un peu de support.

Performances

3.5/5

Le seul moteur offert est correct, mais pas de sensations fortes à l’horizon.

Système multimédia

3.5/5

Le nouveau système multimédia à deux écrans d’Infiniti fait un bon travail.

Agrément de conduite

3.0/5

La direction électronique enlève au plaisir de conduire, mais la tenue de route est remarquable.

Appréciation générale

3.5/5

La Q50 ne procure pas une expérience mémorable, mais dans l’ensemble un très bon véhicule.

Partager sur Facebook

Commentaires

Derniers articles

C’est officiel, la Coupe Nissan Micra revient l’an prochain!

Scion se met à la mode lowrider pour le SEMA Show

La Hennessey Venom GT : toujours plus puissante

Mazda Museum à Hiroshima

Électricité vs hydrogène : Conclusion – Quel est le meilleur?

Articles populaires

Honda Civic 2016 : le neuralyseur de Honda

Subaru WRX STI S207 : la subtilité, c’est pour les autres!

Consumer Reports ne recommande plus la Model S

Électricité vs hydrogène : Partie 2 – Les voitures à hydrogène

Acura NSX 2017 – Plus cérébrale que viscérale

Sur Infiniti

Actualité »
Essais et dossiers »
Zone Infiniti »
Véhicules d’occasion »
Concessionnaires Infiniti »
Spécifications Infiniti Q50 2015 »

Blogue

Derrière les portes closes du studio Infiniti, la Q60 2017

Premiers contacts

Infiniti QX50 2016, un VUS qui se prend pour une voiture

Blogue

Nous avons essayé l’Infiniti Q30!

Tous les articles sur Infiniti

AccueilLe Guide de l’auto est le point de repère par excellence du domaine automobile au Canada. Il offre des nouvelles, des critiques et des vidéos exclusives ainsi que tous les détails sur les nouveaux véhicules et les véhicules d’occasion.

Recevez par courriel un compte-rendu hebdomadaire du contenu publié sur Le Guide de l’auto. Vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Véhicules neufs

Voitures neuves
VUS neufs
Camionnettes neuves

Véhicules d’occasion

Autos usagées
VUS usagés
Camions d’occasion

Essais et dossiers

Matchs comparatifs
Premiers contacts
Essais
Meilleurs achats
Essais routiers

Actualité automobile

Salons de l’auto
Essence
Nouveaux modèles
Pneus

Guide en ligne

2015
2014
2013
2012
2011
2010

iPad
Android
Infolettre
Facebook
Twitter
Google+
Youtube
Instagram
RSS

Mobile |
Conditions d’utilisation |
Politique de confidentialité |
Trousse média |
Nous joindre |
Offres d’emploi
Copyright © 1995-2015 LC Média, Tous droits réservés
The Car Guide
Le Guide du Bateau
The Boat Guide
Montreal Racing
AutoGo

Infiniti Q50 AWD Limited 2015 : la berline sportive à l … – Guide Auto